english BBA

Joy Machado, partie un semestre à Tulane University en 2014

Joy, étudiante en 3e année, a décidé d’effectuer un Study Abroad, c’est-à-dire un semestre d’échange dans l’une des universités partenaires de l’école et du Groupe INSEEC. Actuellement à Tulane University, à la Nouvelle-Orléans, depuis le début du semestre, elle nous raconte comment étudier à l’étranger. 

« J’ai choisi de faire mon semestre à Tulane University, à la Nouvelle Orléans, pour découvrir davantage la culture américaine mais aussi pour améliorer mon niveau d’anglais et découvrir le système universitaire américain de l’intérieur.

La Nouvelle Orléans est une ville très atypique par rapport au reste des Etats-Unis ! Lorsqu’on pense à partir là-bas, ce n’est pas la première destination à laquelle on pense. Pourtant c’est une ville incroyable, multiculturelle et très accueillante ! Les gens y sont très amicaux et n’hésitent jamais à nous venir en aide.

Le campus de Tulane est INCROYABLE ! On y trouve tout ce qu’un étudiant a besoin. Il y a un énorme complexe sportif, plusieurs bibliothèques, des salles de classe équipées des dernières technologies, un centre étudiant immense et moderne mais aussi de grands espaces verts, une piscine extérieure pour se détendre après les cours ou encore un service postal !
L’administration a été très efficace en répondant à toutes nos questions très rapidement. Tulane est un véritable havre de paix. C’est une université qui met tout en œuvre pour que les étudiants s’y sentent chez eux ! L’intégration à l’école fut assez simple car les professeurs sont très accueillants !


Nous nous sommes aussi vite intégrés avec les autres étudiants étrangers car nous avions créé un groupe Facebook pour apprendre à nous connaître. Une super expérience ! « 

 

Jérémie Peloso, parti un semestre à SFSU en 2011

« San Francisco est une ville superbe. Il est dit que c’est une ville à part dans un Etat à part ; la Californie…

A part, car les gens y sont tous beaucoup plus chaleureux et joyeux. A part, car il s’agit sûrement de la ville la plus « européenne » que l’on puisse trouver sur toute la côte ouest. Difficile de ne pas tomber amoureux d’une telle ville et de ne pas y penser constamment après son retour en France !

SFSU n’est pas l’université américaine « type » dans le sens où le campus est relativement petit. Il faut se rappeler qu’il est toutefois situé en plein coeur de San Francisco. Première impression lorsqu’on entre sur le campus : tout est vert ! Le campus est très fleuri, de grandes étendues de gazon partout, où les élèves peuvent se reposer et passer du temps entre les cours.

La vie de campus pour les internationaux est centrée autour de l’IEEC, qui est l’organisation des élèves internationaux à SFSU. Ils organisent de nombreuses activités, surtout entre « internationaux ».

Les cours à l’université se passaient très bien. C’est en prenant des cours à SFSU que j’ai réalisé que le MBA Institute nous préparait plus que bien à suivre des cours aux Etats-Unis. Aucune difficulté d’adaptation, des professeurs américains tout aussi sympas et proches des élèves. Aucune difficulté « scolaire » rencontrée.

Les campus américains peuvent être résumés par la phrase suivante : un éternel va et viens d’étudiants ! Un élève étranger n’est rien d’autre qu’un grain de sable ajouter sur une plage !

Bien entendu, l’IEEC faisait en sorte que notre intégration soit facilitée. Dans l’ensemble, ça s’est très bien passé. »

Inès Guellif, partie en semestre à Emory University en 2014

Inès, étudiante en 3e année, a décidé d’effectuer son semestre d’échange dans l’une des universités partenaires de l’école et du Groupe INSEEC. Après un score TOEFL exemplaire, elle a tenté l’aventure à Emory University, l’une des meilleures écoles de commerce des Etats-Unis, et nous raconte comment étudier à l’étranger.

« Dès mon entrée à l’école, j’avais hâte de vivre cette expérience ! Le programme Study Abroad est à mes yeux l’ultime expérience internationale. Avoir la chance d’étudier dans l’une des universités internationales ne m’a pas laissé indifférente. J’ai choisi une université américaine pour à mon tour tenter le rêve américain. Parler anglais tous les jours, vivre à l’étranger, suivre des cours inédits : je n’ai pas réfléchi à deux fois avant de tenter l’expérience !

Emory University, est située près d’Atlanta, plus précisément à Decatur, une petite ville. D’ailleurs, je ne m’attendais pas à un si petite ville, où il est compliqué de se déplacer sans voiture. Mais Decatur est une ville charmante, non loin de ce que l’on peut voir dans certaines séries américaines. Je profite de mes week-ends pour visiter Atlanta qui est au contraire une très grande ville animée.

Le campus universitaire ne dort jamais ! C’est probablement ce qui m’a le plus frappé. Les bibliothèques sont ouvertes 24h/24, il y a même des cours tard le soir et les étudiants travaillent et déambulent dans les couloirs à toute heure ! Le campus est une mini-ville : on peut même y trouver une police spéciale, la « Emory Police ». Tout est démesuré et il est presque normal d’aller faire quelques courses entre deux cours !

Sur place, nous avons été accueillis par une équipe pédagogique très compétente. Sans cette aide, nous aurions été probablement perdus ! Je ne cache pas que ça a été par moment difficile de s’adapter au système très informatisé de l’université mais avec le temps on s’y fait ! »